03/08/2012

La cosméto maison, mode d'emploi


En surfant sur la riche blogosphère féminine, vous avez peut-être découvert avec envie les photos des crèmes et autres baumes gourmands fabriqués par les auteurs. L'autre jour une copine (ou plusieurs) vous a annoncé qu'elle fabriquait désormais non seulement ses crèmes et son baume pour les lèvres, mais aussi de l'après-shampoing, des laits pour le corps etc... et vous vous êtes dit : quelle veinarde, si seulement....



Bref vous avez envie de fabriquez vos propres produits de beauté, mais vous hésitez à vous lancer, parce que vous ne savez pas comment vous y prendre et que vous craignez le fiasco. Alors, Cet article est pour vous. En quelques étapes, voici comment apprivoiser la cosméto maison et faire ses premiers pas.

Je n'y connais rien, par où dois-je commencer? Personnellement, je me suis lancée il y a quatre ans avec juste un bouquin, Créez vos cosmétiques bio, de Sylvie Hamkipian et quatre copines pas plus qualifiées que moi, mais tout aussi motivées et aventureuses. Sur les trois produits que nous avons fabriqué ce jour-là,  il y avait deux vraies réussites et un demi-échec. Ça m'a donné envie d'en savoir plus.



Où trouver les bons ingrédients ? Si vous êtes vraiment au point zéro et que vous avez peur de vous lancer, my cosmetik vend des kits tous prêts où les ingrédients sont déjà dosés pour réaliser un produit spécifique. Il n'y a plus qu'à mélanger. Quand on veut réaliser une crème plus personnalisée en revanche, il vaut mieux aller sur Aroma-zone. Grand choix et bon rapport qualité prix.



Comment on fait ? L'hygiène, le matériel, les basiques de la méthodologie sont très importants avant de se lancer. Contrairement au pot de crème que vous avez acheté dans le commerce et qui traîne au fond l'armoire de votre salle de bains, ceux que vous allez fabriquer devront être utilisés dans un délai de quelques semaines et seront mieux au frigo. Certaines beauty addicts et petites veinardes qui ont de vastes salles de bain choisissent même d'y installer un frigo. Quelques principes et précautions de base sont résumés sur le site d'Aroma-Zone. Mais en matière de cosmétique maison, les blogs regorgent également de ressources, ainsi que le prouve ce billet très complet destiné aux débutantes sur l'un des blogs de tambouille les plus connus: by Reo.

Voilà pour les basiques. Prochainement dans le deuxième volet, je vous parlerai des recettes, des ateliers et plus largement des blogs consacrés à la cosméto maison.

4 commentaires:

agothtale a dit…

Sympa cet article, j'espère qu'il motivera de nouvelles tambouilleuses ! Juste une chose, il n'y a absolument pas besoin d'avoir un frigo dans sa salle de bain, en respectant scrupuleusement les normes d'hygiène, on peut garder sa crème 3 mois dans la salle de bain (même en été). (bon après, les débutantes ont tendance à zapper le passage hygiène pour tambouiller direct, et là oui, faut utiliser l'émulsion très vite avant le développement de moisissures).

Atalanta a dit…

Merci, j'espère aussi.
C'est vrai que le frigo c'est en option. Mais à part les baumes pour les lèvres, je préfère caser mes produits sur une étagère séparée dans mon frigo (pas de place pour un frigo de salle de bains :-( ). Cela permet de prolonger leur durée de vie et l'été, l'effet des produits frais sur le visage est particulièrement agréable et efficace. Surtout quand il s'agit d'un gel contour des yeux.

Ellen A Paris a dit…

Hello Atalanta,
Les cosmétiques maison c'est pas mal car on peut obtenir exactement ce qu'on veut comme texture, odeurs, etc... mais j'avoue que je ne me sens pas super douée pour ça : en dehors peut-ête des choses très simples comme par ex les baumes à lèvres à base de fruits rouges. Quand je me bats avec ma poudre de shikakaï j'ai déjà l'impression d'accomplir un exploit (alors qu'il faut juste trouver la bonne quantité d'eau à rajouter et éviter les grumeaux)! Mes parents auraient dû m'acheter un kit "petit chimiste" quand j'étais môme ;-)
Bises et bon week-end <3

Atalanta a dit…

Moi aussi je rêvais d'un kit de joyeux petit chimiste, Ellen, mais je ne l'ai pas eu parce que j'étais une fille!
Ceci dit, si tu réussis le baume pour les lèvres, les crèmes ce n'est qu'une étape en plus. Et tu es une fan de cuisine si je me souviens ben, tu devrais maîtriser la cosméto maison, parce que c'est un peu la même chose. Le fouet, le batteur et les bols sont juste plus petits ;-). Allez lance-toi, tu vas voir c'est super drôle!
PS: tu fais quoi exactement avec la poudre de shikakai? Je suis curieuse...