27/08/2015

Living roof: laboratoire d'agriculture urbaine en bord de Seine


Si elles font encore du chemin, les citrouilles parviendront peut-être à grimper sur la balustrade de la cité de la mode et du design, humer l'air au dessus de la Seine et faire un coup à la Leonardo DiCaprio dans Titanic pour célébrer Halloween. Il est douteux qu'il fasse l'honneur d'une visite au Living Roof (défi, défi !) mais l'acteur américain, très engagé, approuverait certainement ce joli projet. Parti d'une envie de végétalisation de cet espace privilégié de 1000 m2 coiffant la cité, le projet s'est transformé en laboratoire d'agriculture urbaine sur sept mois, grâce à une rencontre déclic entre le directeur de la cité de la mode et du design et le collectif Babylone. Le résultat mérite le détour. Bonne nouvelle, c'est gratuit et ouvert au public.


Mini serre connectée
Module d'aquaponie
Poules, serre connectée et aquaponie. Dans un ensemble de bacs harmonieusement répartis sur la terrasse géante, poussent une variété de petits fruitiers, légumes et aromates. Une Pergola et une cabane polypode attendent que les cucurbitacées veuillent bien orner leurs flancs. Les désormais traditionnels sacs de culture se marient avec les espaces en lasagne de cette réalisation portées par Vergers Urbains pour le Collectif Babylone. Au centre de l'installation, les poules semblent épanouies dans leur habitat éphémère et quelques stagiaires attentifs apprennent comment accueillir les volatiles au fond de leur jardin. Si l'implantation d'un poulailler a été un challenge dans cet environnement urbain ultramoderne, d'autres modules promettent de titiller la curiosité des visiteurs. On découvre notamment une mini serre connectée qui suit l'astre comme un tournesol, qui est est dotée des capteurs solaires à travers lesquels filtre la lumière et qui tire le portrait aux plantations toutes les 12 heures pour en observer l'évolution. Selon les constructeurs, le prototype ne demande qu'à être transposé sur une plus grande surface. Plusieurs unités d'aquaponie réalisées par Zone-AH! et Synterrae, exigeront un peu plus que des pouces verts pour être répliqués sur votre terrasse. L'une d'elle alimente même un mur végétal partiellement comestible.

La demeure de ces dames les poules est spacieuse
Pratique. Pour ceux qui habitent (ou sont en visite) en région parisienne, le living roof est ouvert au public quotidiennement de 10 à 20 h. Le programme des animations et ateliers thématiques proposés est disponible sur le site, le prochain étant un upcycly fest, samedi 29 août. Vous pouvez également suivre l'actualité du projet sur l'événement facebook consacré à la résidence.




Living roof en quelques dates et chiffres. L'installation a été inaugurée le 23 juin 2015 après 8 jours d'installation. La budget du projet est de 30 000€ (20 000€ d'installation, 10 000€ d'animation), financé entièrement par L'institut de la mode et du design. 15 associations sont impliquées dans le projet. Elle demeurera en place jusqu'au 31 janvier 2016. Selon François Belfort, directeur de la cité, un dimanche ensoleillé voit 1000 curieux arpenter les lieux et 100 000 à 150 000 personnes devraient visiter le living roof durant ces sept mois.


Culture des courges en mode lasagnes

2 commentaires:

laurent carpe a dit…

Bonjour, le module aquaponique (dont la photo figure dans votre article) est réalisé par Synterrae et non pas Zone-AH.

Atalanta a dit…

Bienvenue à Synterrae sur les Vergers. Votre griffe a été rajoutée.